Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 22:26
Exposition : "21 objets, 11 tableaux, 5 peintures"

21 objets, 11 tableaux, 5 peintures

Renan Pollès

Exposition du 7 au 13 septembre
Galerie La Ville A des Arts
15, rue Hégésippe Moreau. Paris XVIII.

Vernissage le 8 septembre de 18h à 22h

Ouverture de 15h à 20h.
Tél: 06 09 52 65 51

Après plusieurs expositions de photographies, Renan Pollès présente ses "Objets". Des œuvres en trois dimensions faites de collages, d'assemblages, de détournements de vulgaires objets, parfois même des fragments en passe de perdre leur statut d'objet, pour en faire des objets d'art, comme ses ruines faites de morceaux de verres brisées évoquant des vestiges d'architecture fantomatiques. Mort et transfiguration de l'objet. Une réponse ironique à l'éphémère adoration de l'objet de la société de consommation qui passe par sa destruction pour accéder à la pérennité.
Parfois des lumières et des moteurs animent ces compositions et même des écrans vidéo qui diffusent des parasites ou des films comme dans Swimming Mao où la statue du grand timonier se découpe sur des images de Mao se baignant dans le fleuve Yung Tse tandis que raisonne l'Internationale chantée en chinois.
Dans cette série “Mythologies”, on rencontre Adam et Eve, Philémon et Baucis, et Scarlett 0'Hara avec Rhett Butler tandis que tourne un ventilateur: Autant en emporte le vent...
Plusieurs compositions ont pour thème la vanité, à commencer par la Vanity Case où un crâne surgit d'une vanity case au milieu des produits de beauté, un autre crâne apparaît et disparaît à travers une brique de verre et un autre encore laisse voir à travers ses orbites vides les parasites d'un vieux tube cathodique: Fin des programmes...
À ces "Objets" s'ajoutent des "Tableaux Objets" qui sont des tableaux en trois dimensions comme ceux de la série Smoking faits d'assemblages de mégots de cigarettes fumés par l'artiste. On rencontre aussi Spider-Man et la poupée Barbie dont les figurines sont épinglées dans des boîtes d'entomologie: Homo Aranaea et Barbia, tandis qu'Atlas succombe sous le poids du monde sous la forme de boîtes de bière écrasées.
Sont présentées aussi quelques peintures de la série Prix dont le sujet du tableau est son prix - la part maudite de l'art - et deux tableaux Love & Hate dont l'un est animé d'un mouvement rotatif.

À travers ces différentes œuvres au caractère ludique se pose la question de l'objet, l'absolue altérité, et une réponse au fameux slogan de Mai 68 "Cache-toi objet".

Partager cet article

Repost 0

commentaires